.

Buffle et tigre1


ou comment le tigre eut ses rayures

« Dans les temps très anciens, les hommes menaient les buffles aux champs en les tirant par une corde attachée à leurs cornes. Ce n’était pas toujours facile, et les buffles allaient souvent où ils voulaient. Un jour, quelqu’un eut l’idée de passer un anneau dans leurs naseaux et d’y nouer la corde. Depuis, les buffles suivaient docilement. Et ainsi, même les enfants pouvaient les garder.

Un jour, après les travaux de labour, un jeune gardien laissa son buffle paître tranquillement à la lisière de la forêt. Survint le tigre, qui en ce temps-là n’avait pas de rayures sur sa robe jaune.

Le féroce animal s’étonna de l’obéissance du puissant buffle que lui-même craignait. Il lui demanda :

-Buffle, pourquoi obéis-tu à ce frêle humain, toi dont la force égale la mienne ?

Le buffle lui répondit :

-Physiquement, le petit homme est faible, mais son intelligence est plus puissante que nos cornes et nos griffes !

Etonné, le tigre s’adressa alors au garçon :

-Dis-moi, petit homme, où est ton intelligence qui fait peur même au puissant buffle ?

Le petit gardien lui répondit :

-Je n’ai pas apporté mon intelligence avec moi. Je l’ai laissé à la maison. -Alors, va la chercher, lui suggéra le tigre.

-Mais tu vas profiter de mon absence pour dévorer mon buffle ! Si tu acceptes que je t’attache, j’irai chercher mon intelligence pour te la montrer. Le tigre hésita mais, poussé par la curiosité, accepta la proposition. Le garçon demanda au tigre de s’aplatir contre un solide tronc d’arbre, prit une longue corde et l’attacha solidement en faisant plusieurs tours.

Une fois qu’il eut fini, il prit un gros gourdin et se mit à battre le tigre, en s’exclamant :

-Voici mon intelligence ! Sous les coups, le tigre se débattit de douleur et de rage. Il se débattit si violemment que sa peau fut brûlée, à force de frotter contre les cordes.

Voici pourquoi les tigres ont des rayures noires sur leur robe jaune.

Le tigre parvint finalement à se dégager et s’enfuit dans la forêt sans demander son reste. Le buffle, qui assistait à la scène, fut pris d’un fou rire. Il riait en secouant si fortement sa lourde tête qu’il cogna sa mâchoire par terre à s’en casser les dents.

C’est ainsi que les buffles n’ont plus de dents à la mâchoire supérieure ».

tigre-dessin

Contes du Vietnam

.

Comme le Viêt-Nam est un pays agricole, le buffle est considéré toujours comme un animal familier pour les Vietnamiens, en particulier pour les paysans.

L’image du buffle est liée étroitement avec le paysage rural du Viêt-Nam. Analogue aux autres peuples, le Viêt-Nam a aussi beaucoup de légendes parmi lesquelles il y a une concernant le buffle.

 buffle enfant détail

Autrefois, pour aider les paysans vietnamiens, l’empereur céleste eut chargé un génie de descendre au Viêt-Nam avec deux sacs, l’un rempli de grains de céréales pour nourrir la population et l’autre de grains d’herbes pour le bétail. Il fut conseillé de semer d’abord les grains de céréales puis ceux des herbes.

Comme il avait été tellement distrait, il oubliait les recommandations en faisant le contraire càd les grains d’herbes d’abord puis ceux de céréales.

C’est pourquoi le Viêt-Nam était inondé de forêts d’herbes dont les plaintes des paysans se faisaient écho jusqu’au ciel. Ayant appris cela, l’empereur céleste, furieux, condamna le génie à l’exil en le métamorphosant en buffle au Viêt-Nam.

C’est pourquoi le buffle était obligé de passer toute la journée à brouter l’herbe et à tirer les charrues pour racheter les erreurs commises. 

Le buffle est un animal très utile dans les pays agricoles, en particulier au Viêt-Nam où les technologies agricoles ne sont pas très développées Si dans certains pays, le chien est le meilleur ami de l’homme, c’est le buffle qui est le compagnon inséparable du paysan vietnamien. Sans cet animal, ce dernier sera dépourvu de tout car c’est lui qui aide le paysan à labourer tous les jours la terre, à charrier les fardeaux, à le remplacer dans des tâches fatigantes et ingrates.

Ce ruminant est aussi l’animal que les Montagnards des Hauts Plateaux sacrifient lorsqu’il s’agit de demander au dieu de bénir la récolte.

Pour le paysan, le buffle fait partie de son patrimoine

 .

buffle (1)

.

Le Buffle est réputé être un ami loyal et dévoué de l’homme, travailleur et patient. Il est indispensable aux travaux dans les rizières inondées. Les enfants, même citadins, apprennent à l’apprivoiser dans les chansons telle que « Buffle, écoute-moi. »  L’imagerie populaire y fait souvent référence

Des peintres comme Nguyn Tùng Ngcpuisent leur inspiration du paysage serein de la campagne où l’on voit très souvent un buffle avec un regard gentil et intelligent

 .

 ???????????????????????????????

.

« Buffle, écoute-moi
Viens labourer le champ avec moi
Labourer et repiquer le riz, c’est notre métier
Je suis ici, tu es là, nous ne ménageons pas notre peine
Tant que le riz pousse
Il y a toujours de l’herbe pour toi.

Allons repiquer, allons labourer
Le travail est dur aujourd’hui, mais viendra le jour de la prospérité
Dans le champ sec, dans la rizière profonde
Le mari laboure, la femme repique, le buffle herse » 

.

 la-flute-de-bouvier

.

Le Buffle est respecté dans toute l’Asie du Sud-Est. Ses représentations artistiques, en particulier dans des estampes et des images populaires, donnent un aperçu des symboles qui lui sont rattachés.

 Il symbolise, à lui seul deux traits de caractères dans lesquels le peuple vietnamien aime se reconnaître : la douceur et la résistance.

.

buffles-entrelacesvietnam

Le détachement

Les sages s’en servent de monture, tel Lao Tseu  lors de son voyage vers les marches de l’ouest. Il y a, dans l’attitude du buffle, un mélange de douceur et de détachement, évoquant la contemplation.

La richesse

Pour le paysan vietnamien être propriétaire d’un buffle est un signe de richesse ; il apportera la prospérité à la famille. Il fait partie de la famille 

 » Dans la rizière haute et dans la rizière basse, Le mari herse, la femme repique, le buffle laboure » 

Dans les l’imagerie populaire du Viêt-Nam on retrouve souvent le thème du petit bouvier perché sur son buffle

 Ces images symbolisent la paix, l’affection et la complicité unissant ces enfants et leurs buffles.

*

Buffle

 *

Le Buffle … Un peu conservateur

Silencieux et précis

Effacé, un peu lent

Tu es patient et méthodique.

En fait rien ne t’arrête

Lorsque tu as en tête

Quelque projet précis.

Tu fonces, et ça te réussit

Tu as de l’autorité

Mais tu aimes la sécurité

Et tu détestes voyager.

Gros travailleur,

Parfait bricoleur

Tu seras très content

D’être un bon artisan.

Le Coq est ton préféré

Tu le laisses briller en paix;

Le Singe te fascine

La Chèvre te taquine

Du Tigre tu dois te méfier

Car il est malintentionné.

.

boeufzodiac

.

Si vous êtes né(e) / 1949/ 1961/ 1973/1985/ 1997, vous êtes du signe du Buffle

 .

© Pierre Jaccard

© Pierre Jaccard

.

Le Tigre 

Dans l’esprit vietnamien, le tigre est riche en valeur symbolique, équivoque et ambivalente, un animal féroce mais aussi un bienfaiteur.

Cette ambivalence est commune à un ensemble de cultures asiatiques. Une légende bouddhique raconte que, dans l’une de ses existences, le Bouddha a offert son corps pour nourrir une mère tigresse et ses enfants affamés ; c’est sans doute une des raisons qui explique les nombreuses figures de tigre dans l’imagerie populaire 

Le tigre, sans doute par sa puissance, son intelligence mystérieuse était aussi génie protecteur.

tigre1

Sous ce rapport, les Vietnamiens des plaines ou des montagnes n’ont pas la tradition de chasser le tigre. On le chassait, ou le tuait, pour se défendre ou protéger l’élevage et non par plaisir. Ce « sport » a été introduit par la colonisation française.

Dans leur tradition, les Vietnamiens craignent et respectent le tigre. Dans certaines régions ou croyances populaires, on le vénère, encore de nos jours

tigre

Le Tigre …prend des risques

Frondeur et indiscipliné

Tu es contre l’autorité

Ton caractère est emporté

Les autres tu aimes mener

Tu cries « En avant »

Avec quelle témérité !

Tous sont en admiration

Taisant tes quatre vérités

On te suit jusqu’au bout

Comme derrière un chef

Tigre un peu casse-cou

Quelle vie passionnée !

Tu prends des risques

Fais un peu attention

T’es pas toujours un lion !

On dit que t’as la baraka

Mais suis les conseils du Cheval

Pour te calmer il sera là

Du serpent ce n’est pas le cas

Et méfie-toi de tous les chats.

.

tigrezodiac

.

Si vous êtes né(e) / 1950/ 1962/ 1974/ 1986/ 1998vous êtes du signe du Tigre

.

© LE Xuan-Huy

© LE Xuan-Huy

.

People Of Vietnam. Travel Photography

BUFFLE1

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s