© Bobbie Burgers

© Bobbie Burgers

Symbolisant la renaissance et les nouveaux débuts, la jonquille est pratiquement synonyme de printemps. Bien que le nom botanique de ces fleurs soit « narcisses », on les appelle parfois « jonquilles » et, en Angleterre, ayant été associées pendant longtemps au carême, on les appelle aussi « lys carême ».

Dans le monde entier, on associe la jonquille non seulement à un signe de fin de l’hiver, mais aussi à un emblème de future prospérité.

Au pays de Galles, on dit que si vous voyez la première jonquille de la saison, les 12 mois suivants seront pleins de richesses, et une légende chinoise veut que, si l’on force un bulbe de jonquille à fleurir pendant le Nouvel An, cela porte chance à votre famille.

Fleur de ceux qui sont nés au mois de mars et du dixième anniversaire de mariage, on dit que si l’on offre des jonquilles, le bonheur est assuré. Mais n’oubliez pas d’offrir les jonquilles en bouquets – la même légende qui associe cette fleur gaie à la bonne fortune nous avertit que, si l’on offre une seule jonquille, elle portera malheur.

Dans certains pays, la variété jaune est associée à Pâques. En Allemand le nom de  jonquille est « Osterglocke », qui est «cloche de Pâques. »

Fée des Jonquilles. ©  Cicely Mary Barker.

Fée des Jonquilles. © Cicely Mary Barker.

La Fée des Jonquilles

Je suis l’enfant chérie : le merle et l’étourneau

Chantent mon arrivée, perchés dans les rameaux ;

Moi, perle des narcisses et jonquille nouvelle,

A travers la contrée, j’ai entendu l’appel.

Et les vergers retentissent de voix qui chantent

Aussi bien mon jupon que ma robe charmante ;

Les enfants jouent et que disent-ils ? Ecoutez !

Ils disent : La belle jonquille est enfin née :

 

Cicely Mary Barker

Sarah Walker  « To Daffodils » by Frederick Delius

Narcissus  Jonquilla

Narcissus Jonquilla

                         Narcissus  jonquilla

Plante herbacée de la famille des Amaryllidacées. La vraie jonquille a des feuilles étroites en forme de joncs.

 la seule qui rappelle sa dénomination espagnole de « petit jonc », est Narcissus jonquilla. Des variétés à parfum sont cultivées à Grasse.

Chaque bulbe donne quatre à cinq fleurs jaunes, odorantes, en ombelles, avec une couronne en forme de bague.

Jonquille est en français un nom vernaculaire qui désigne plusieurs plantes, généralement du genre Narcissus.

En langage des fleurs, la signification de la jonquille est la langueur d’amour, le désir.

La jonquille est l’un des symboles du Pays de Galles.

© Berthe Morisot Daffodils

© Berthe Morisot Daffodils

Jonquille, acrostiche

.

J…aune comme le soleil la jonquille.

O…n la voit un peu partout dans les rocailles et parterres.

N…arcisse l’appelle-t-on parfois.

Q…ue tu es magnifique dans tes dentelles!

U…ne mini trompette se cache dans tes pétales.

I…mpossible d’imaginer le printemps sans ta présence.

L…égère et délicate, tu te balances au vent

L…aissant derrière ce déhanchement tant de grâce

E…t d’essences subtiles, toi la jonquille…

Guy Rancourt

Daffodils © Mike Hill

Daffodils © Mike Hill

En 1804 près Ullswater Lake, William Wordsworth écrivit « The Daffodils » un jour de promenade en compagnie de sa soeur cadette Dorothy.

Ce poème, publié en 1815, est devenu l’un des plus populaires de l’Epoque Romantique

Les jonquilles, célèbre poème de l’auteur romantique anglais

William Wordsworth. 1770-1850

 

J’errais solitaire comme un nuage
Qui flotte loin au-dessus de collines et vallons,
Quand tout à coup j’ai vu une collection,
Une foule de jonquilles dorées;
Au bord du lac, sous les arbres,
Flottant et dansant dans la brise.

Permanentes comme les étoiles qui brillent
Et scintillent sur la Voie lactée,
Elles s’étendaient en une ligne infinie
Suivant la ligne d’horizon d’une baie:
Dix mille, en ai-je vu d’un seul regard,
Agitant la tête en une danse enjouée.

Les vagues dansaient à côté d’elles, mais elles
surpassaient les feuilles étincelantes de joie;
Un poète ne pouvait qu’être heureux,
En une telle joyeuse compagnie!
Je regardais, et regardais, mais sans penser
Au spectacle d’une telle richesse:

Car souvent, couché sur mon lit,
Libre ou à l’esprit rêveur,
Elles apparaissent sur ce regard intérieur
Qui est la béatitude de la solitude;
Et alors mon cœur de plaisir se remplit ,
Et danse avec les jonquilles.

Fields Of Golden Daffodils. © David Lloyd Glover

Fields Of Golden Daffodils. © David Lloyd Glover

Daffodils (1804)

la Journée de la jonquille

.

Une Jonquille pour Curie

Une Jonquille pour Curie

La Journée de la jonquille. elle est l’une des premières fleurs à fleurir dès le mois de mars et doit ainsi faire face aux dernières rigueurs climatiques.

Sa force et ses couleurs chatoyantes en font une fleur porteuse d’espoir. Au mois de Mars

Osterglocken  © janinaB

Osterglocken © janinaB

Dans certains pays, la variété jaune est associée à Pâques. En Allemand le nom de  jonquille est « Osterglocke », qui est «cloche de Pâques. »

La jonquille

Le nom anglais de la jonquille est « daffodil » qui se traduit par « Cenhinen Bedr » en gallois ce qui en français veut dire « le poireau de Peter ».

Contrairement au poireau, elle est l’emblème du Pays de Galles depuis moins longtemps. En effet, elle a commencé à gagner en popularité au XIXème siècle, époque où les femmes aimaient beaucoup cette fleur.

Au début du XXème siècle elle devint encore plus associée avec le Pays de Galles quand le premier ministre anglais – gallois d’origine – David Llyod George se mit à la porter le jour de la St David et aux cérémonies d’investiture du Prince de Galles.

Le Poireau et la Jonquille : Emblèmes du Pays de Galles

Le poireau 

Les vraies origines de ce choix sont maintenant certainement perdues mais selon nous somme sures c’est qu’elles remontent au moins au VIème siècle car le poète Taliesin y faisait déjà référence. On y fait aussi référence dans le Livre Rouge d’Hergest qui contient les manuscrits des contes médiévaux connus sous le nom de Mabinogian – celui-ci datant du XIIIème siècle.

Selon l’une des légendes, afin de les identifier facilement, le Roi Cadwaladr de Gwynedd ordonna à ses soldats de porter un poireau sur leurs casques.

En effet la bataille qu’ils s’apprêtaient à commencer contre les Saxons se tenait dans un champ de poireau. Cette histoire à été révélée par le poète anglais Michael Drayton à la fin des années 1560 – début 1600.

Ce dernier a surement inventé cette histoire mais ce qui est vrai c’est que les archers gallois portaient des uniformes aux couleurs du poireau durant la Bataille de Crécy au début du XIVèmesiècle.

Au XVIème siècle, on trouve des référence à cet emblème dans Henry V de Shakespeare : le personnage dit qu’il porte un poireau car il gallois. Henry VIII quant-à-lui, offrit un poireau à sa fille le jour de la St David en 1536.

Puis au fil des années, le poireau à été associé avec la pratique de la médecine et on l’utilisait pour soigner une grande variété de maladies. Il soignerait ainsi le rhume mais servirait aussi de protection contre les courant d’air durant les batailles et tiendrait éloigné les mauvais esprits.

On raconte même que placé sous un oreiller, il aiderait les jeunes filles à avoir une apparition de leur futurs maris et soulagerait les douleurs des nouveaux nés.

En 1984 il fut décidé que la pièce de 1£ serait différente en fonction des régions du Royaume-Uni et sur le revers de la pièce galloise un poireau est gravé.

Le Pound Gallois

Le Pound Gallois

De nos jours le poireau est porté sur les casquettes des soldats gallois le jour de la St David.

La tradition du régiment gallois de l’armée anglaise veut que le même jour, la plus jeune recrue mange un poireau cru.

Les gardes de ce même régiment portent aussi des plumes vertes et blanches que leurs chapeaux noirs composés de poils d’ours.

Les joueurs du XV du Pays de Galles arborent un poireau sur leur poitrine, symbole de la victoire des Gallois sur les Saxons.

XV du pays de galles WRU

Pourtant, chaque 1er mars, jour de la Saint David, le patron national, si ce légume est toujours présent sur l’uniforme des soldats, le peuple gallois l’a remplacé bien volontiers par un brin de jonquille.

La légende dit que la confusion des mots en langue welsh « cenhinen » (poireau) et « cenhinen pedr » (jonquille) serait à l’origine du troc.

Texte original du poème de William Wordsworth

.

The Daffodils

I wandered lonely as a cloud
That floats on high o’er vales and hills,
When all at once I saw a crowd,
A host, of golden daffodils ;
Beside the lake, beneath the trees.
Fluttering and dancing in the breeze.

Continuous as the stars that shine
And twinkle on the milky way,
They stretched in never-ending line
Along the margin of a bay :
Ten thousand saw I at a glance,
Tossing their heads in sprightly dance.

The waves beside them danced ; but they
Out-did the sparkling waves in glee :
A poet could not but be gay,
In such a jocund company :
I gazed – and gazed – but little thought
What wealth the show to me had brought :

For oft, when on my couch I lie
In vacant or in pensive mood,
They flash upon that inward eye
Which is the bliss of solitude ;
And then my heart with pleasure fills,
And dances with the daffodils.

 

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s