John William Godward

© John William Godward "Noonday Rest"

Peintre Anglais   1861 . 1922

.

John William Godward (9 août 1861 – 13décembre 1922) a vécu à Wilton Grove, Wimbledon est un peintre anglais de la fin de la période pré-raphaélite et néo-classique.

Peu de choses ont été enregistrées de la vie de John William Godward.Godward était un peintre néo-classique victorien, et donc, en principe, dans la lignée de Frederic Leighton.

© John William Godward " In Realms of Fancy"1911

Son style est plus proche de celui de Lawrence Alma-Tadema, avec qui il partage un penchant pour l’utilisation dans ses peintures d’éléments d’architecture classique, en particulier de constructions en marbre.Godward a imité son style néoclassique de style. 

Tous deux ont été comptés parmi les membres de l ‘«École en marbre, » connu pour ses représentations de sujets tirés de la vie grecque et romaine placés dans des situations complexes, avec un rendu particulièrement prudent et réaliste des détails tels que le marbre et les fleurs.

© John William Godward "Reverie " 1904

Sa formation picturale ne se sait pas faite à la « Royal Academy » mais plutôt au contact de peintres comme Dicksee, Poynter, Waterhouse et autres.Les titres reflètent la source de Godward d’inspiration: la civilisation classique , et plus particulièrement celle de la Rome Antique et la Grèce antique

Godward, aussi, a étudié les détails tels que l’architecture et la robe, afin de s’assurer que ses œuvres portaient l’empreinte d’authenticité. 

© John William Godward "Summer Flowers"1903

En outre, Godward minutieusement et méticuleusement rendu ces autres caractéristiques importantes dans ses peintures, peaux d’animaux (les peintures Journée de repos à midi (1910) et Une retraite cool (1910) contiennent de superbes exemples de restitution tels) et de fleurs sauvages ( Nerissa 1906),L’apparition de belles femmes étudiés pose en si grand nombre dans les toiles de Godward ont tendance à le considérer comme   préraphaélite d’autant plus que sa palette est souvent richement colorée

© John William Godward "Nerissa " 1906

À l’âge de 26 ans, il a acquis suffisamment de confiance en lui pour prendre son indépendance et un atelier personnel.

En 1889, Godward peindra environ 25 toiles, la plupart pour McLean, son marchand d’art. Les deux œuvres majeures de cette série sont « Sewing Girl » et « Waiting for an Answer ». La jeune femme souvent représentée est son modèle attitré avec qui il pourrait avoir eu une liaison amoureuse.

© John William Godward "Mischief and Repose" 1895

Plus que tout autre, cet artiste a consacré sa vie à la peinture de la femme. La femme dans toute sa beauté resplendissante, un peu romantique, toujours bien mise en évidence dans ces voiles vaporeux et transparents, si subjectifs, noués sous la poitrine, à la ceinture, par des rubans de soie colorée, comme pour mieux souligner les formes du corps.

La beauté sereine et étonnante exécution technique des peintures de John William Godward contredisent le fait que cet artiste important a reçu pratiquement aucune ovation de la critique ou de l’art.

© John William Godward "The Signal " 1899

Nous savons peu de choses sur la vie privée de cet artiste, qui n’est pas trahi par son art. 

Mélancolie, gentiment, reclus, beau, talentueux et timide, Quand il s’installe en Italie avec un de ses modèles en 1912, sa famille a rompu tout contact avec lui et même couper son image à partir de photos de famille. Godward est retourné en Angleterre en 1919, décédé en 1922 et est enterré dans le cimetière de Brompton, à l’ouest de Londres.

Godward expose régulièrement ses peintures à la prestigieuse Royal Academy à Londres, où ils ont été initialement très admirés par le public. 

© John William Godward "Sweet Nothings"

Au moment où il était dans la cinquantaine, toutefois, l’approche de l’École du marbre était tombée en disgrâce. Son style est tombé en désuétude avec l’avènement de peintres comme Picasso Ignoré par les goûts changeant rapidement des critiques d’art, Godward est devenu la figure de l’anglais classique. Il était le meilleur des derniers grands peintres européens de facture classique de Grèce et de Rome dans leur art Godward a néanmoins continué à peindre de cette manière jusqu’à sa mort à l’âge de 61.

© John William Godward "Yellow Drapery. "

Désespérément idéaliste, Godward était un de ces artistes, qui, à première vue, nous pensons pouvoir sonder complètement.

Comme il est souvent rejetée avec les slogans: « un clone »  d’Alma-Tadema, un « trop tard » classicisme, un «pédant de la brosse», un «pot-chaudière» ou simplement le peintre d’un monde insipide des femmes langoureuses sur des bancs de marbre, aucune étude sérieuse de son art n’a été entrepris.

© John William Godward "The Betrothed" 1892

Au cours d’une période de rapide déclin de l’intérêt antiquité gréco-romaine artistes courageux du 19ème siècle a continué, envers et contre tout, dans ce domaine pour le premier tiers du 20e siècle …Une vie qui devait se terminer tragiquement, dans le secret que lui-même et sa famille tinrent à conserver sur les causes exactes de son suicide par le gaz, le mercredi 13 décembre 1922.

John William Godward

La vie de John William Godward reste un mystère, un véritable livre censuré, scellé et protégé par sa famille.

Pas de photos de Godward connus

.

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s