Le Pantanal

Déclarés réserve naturelle et patrimoine naturel de l’humanité par l’UNESCO, les 230000 km² du Pantanal sont régis par le cycle des eaux. Pendant la saison des pluies, de novembre à mai, le Pantanal devient la plus grande surface humide de la planète en raison des inondations provoquées. Les animaux doivent alors se réfugier dans des zones plus élevées. Les déplacements deviennent quasiment impossibles si l’on n’a pas de bateau.
A la saison sèche, les eaux se retirent laissant ça et là des lagons et marres où de multiples poissons se font piéger pour le plus grand bonheur de leurs prédateurs. Cet apport de nourriture permet d’assurer le cycle de reproduction de tous et spécialement des oiseaux migrateurs.

Le Pantanal est la plus grande zone humide de la planète, une énorme plaine, avec des cours d’eau coulant doucement durant la saison humide en de nombreux méandres, et submergeant plus de 80 % du territoire, noyé sous les eaux pendant quatre mois par an. Il possède la plus riche collection au monde de plantes aquatiques

Le Pantanal est une zone inondable qui s’étend sur 3 pays :

le Brésil, la Bolivie et le Paraguay. Cet immense marais (pendant la moitié de l’année environ) couvre le bassin du Rio Paraguay.

Pantanal

Le Brésil, abrite la plus grande partie de cet écosystème considéré comme l’un des plus riches du monde

Le Pantanal s’étend principalement dans les états brésiliens du Mato Grosso et du Mato Grosso do Sul. Mais il recouvre aussi une portion plus petite de la Bolivie (le Pantanal bolivien) et du Paraguay.

Le Pantanal est une immense plaine alluviale qui se transforme pour une grande partie de l’année en un grand marais d’eau douce, l’une des plus grandes zones humides de ce type Son importance écologique est immense, car il abrite un des plus riches écosystèmes

Entouré de crêtes de montagnes et de plaines, il comprend des écorégions diverses : corridors de rivières, forêts galeries, zones humides et lacs pérennes, plaines herbeuses  périodiquement inondées, et forêts terrestres. Son sous-sol présente un réseau de cours d’eau souterrains, et les études hydrologiques ont montré un certain degré de mouvement d’eau sous la surface

Climat

Les précipitations moyennes annuelles sont de l’ordre de 1 000 à 1 400 mm. La saison des pluies va de décembre à mai. Ce sont avant tout les rivières qui l’alimentent en eau ; l’apport d’eau principal vient de la rivière Cuiaba, et en deuxième lieu le Paraguay.

On pense qu’il constitue l’écosystème le plus dense de la planète tant au point de vue végétal qu’animal.

Son importance est souvent éclipsée par la popularité de la forêt amazonienne auprès des défenseurs de la nature, mais il constitue une part tout aussi vitale et intéressante de la biosphère

L’aire de conservation du Pantanal, inscrite sur la liste du Patrimoine mondial  depuis 2000 , comporte quatre aires protégées, pour une superficie totale de 187 818 ha. Elle est située au centre-ouest du Brésil, à l’extrémité sud-ouest de l’État du Mato Grosso, et inclut les sources des fleuves Cuiabá et rio Paraguay. Le site représente 1,3 % du Pantanal brésilien

 Du nord au sud, la richesse de la biodiversité du Pantanal, 16 fois plus grand que le Serengeti

Ecologie dans le Pantanal

Écologie

Le Pantanal est en fait une énorme « entreprise » naturelle de traitement de l’eau. Il fournit de l’eau fraiche à toute la région environnante, en dégradant les produits chimiques et autres polluants. Cependant ce système a ses limites et si on dépasse certains seuils les espèces responsables de cette purification commencent à souffrir.

 Le développement récent de la contrée (spécialement l’orpaillage ou exploitation des filons d’or dans le lit des rivières affluentes, avec ses considérables rejets de mercure) a commencé à causer des problèmes et de sérieuses inquiétudes

A suivre la Faune et la Flore

Pantanal  Brésilien

 

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s