Fête nationale Irlandaise, le 17 mars célèbre la Saint-Patrick, patron de l’Irlande. Pour les catholiques romains, saint Patrick est le saint patron de l’Irlande et des ingénieurs. 

Cette fête, à l’origine religieuse, est connue depuis le haut Moyen Âge en Irlande, grâce à des écrits ou représentations iconographiques. Puis, avec l’histoire et les migrations, la Saint Patrick s’est progressivement instaurée en Europe Celte – par extension culturelle – aux Etats-Unis, Canada, Australie……dans le monde entier

Sans nulle doute la seule fête nationale célébrée dans le monde entier la Saint-Patrick (ou Saint-Patrice) est certes une occasion de festoyer mais n’en demeure pas moins un symbole mythique, religieux et surtout patriotique extrêmement fort au sein des communautés Irlandaises du monde entier. La terrible famine de 1845 qui obligea plus d’un million d’irlandais à fuir leur pays, les difficultés d’intégration de cette population longtemps dénigrée et humiliée bien après leur immigration, les dualités protestants / catholiques… Tout cela semble loin et pourtant… Car à l’origine même d’un besoin de maintenir une identité, de préserver et perpétuer un héritage culturel tel que la Saint-Patrick.

Néanmoins, se popularisant, la Saint-Patrick a, dans grand nombre de pays, perdu sa raison d’être originelle, devenant une journée de liesse où tout le monde participe aux diverses manifestations culturelles, musicales, défilés de char et costumes qui animent les rues des villes aux quatre coins du monde

Et finalement, très peu de personnes savent en l’honneur de qui elles trinquent!! 

Vie et légende de Saint-Patrick


La vie de saint Patrick est connue par des textes authentiques sur lesquels se sont greffées de nombreuses légendes.

 Patrick est né en Ecosse aux alentours de l’an 390. On lui attribue, selon la légende, le mérite de l’évangélisation et la fondation de la vie chrétienne en Irlande. Thaumaturge, Patrick chasse grâce à un bâton magique les serpents qui infestaient l’île. Il se sert également de la feuille de trèfle afin d’expliquer le mystère de la Trinité aux Irlandais.

 Ainsi, la fête de Saint Patrick est également appelée la « fête du Shamrock », c’est-à-dire du trèfle, devenu emblème national de l’Irlande. Apôtre de l’Irlande, on l’invoque également contre les âmes souffrantes du purgatoire et l’enfer (en référence à sa lutte pour convertir les incroyants).

Saint Patrick, de son vrai nom Maewyn Succat, est né vers l’an 385 en Écosse, fils d’un centurion romain originaire de Grande Bretagne. Enlevé à l’âge de 16 ans par des pirates, Maewyn est alors vendu comme esclave à un druide dans l’actuelle Ulster en Irlande. Durant 6 années consécutives, il devient berger pour le compte d’un chef de clan irlandais. A cette époque, il découvre la religion, et devient rapidement un chrétien pratiquant.

En 409, il parvient à s’échapper après que Dieu lui ait demandé, dans un de ses rêves, de rejoindre le rivage et de s’embarquer sur un bateau. Il rejoint ainsi les côtes anglaises et prend la décision de devenir prêtre.

Quelques années plus tard, il gagne les îles de Lérins, près de Cannes en France, et s’installe au monastère de Saint-Honorat où il se consacre à des études théologiques pendant 2 années.

Puis, auprès de saint Germain d’Auxerre, il devient diacre puis évêque.

C’est alors que le pape Célestin Ier lui ordonne de retourner en Irlande, dans le but d’évangéliser le pays, de faire face aux druides, et de convertir les irlandais à la religion chrétienne. Fidèle à ses engagements, il accepte sa mission et retourne dès 411 en Irlande pour tenter d’évangéliser ses habitants et sortir les irlandais de leurs « errances » druidiques pour les convertir aux préceptes chrétiens.

Pour se faire, il rencontre de nombreuses personnalités influentes du pays irlandais, dont le roi Aengus. Selon les écrits, St Patrick tente alors d’expliquer au roi le concept de trinité (Père, Fils, et St Esprit) en se servant d’un trèfle.

La plante trilobée est à son sens une parfaite illustration de la religion chrétienne, illustration qui convainc alors le roi Aengus, et marque le début de sa conversion. (La métaphore fut si frappante, que l’Irlande décida de faire du trèfle son symbole national, symbole qui perdure encore à ce jour

La légende raconte que c’est à ce moment-là que Saint Patrick chasse tous les serpents du pays, action qui symbolise la conversion du peuple irlandais à la chrétienté. Rapidement, il est alors ordonné évêque et prend le nom de Patricius (Patrice ou Patrick en latin).

Après de longues années d’évangélisation, il se retire à Downpatrick où il meurt le 17 mars 461 (les irlandais célèbrent d’ailleurs chaque année la fête de la St Patrick, date anniversaire de sa mort où les irlandais trinquent à la bière, écoutent de la musique, dansent, et se travestissent aux couleurs de l’Irlande).

Le Vert

les gens ont spontanément opté pour le vert du drapeau irlandais pour marquer leur identité le jour de la St Patrick.

Le saviez-vous ?

La Cathédrale de Down a été construite sur l’ancienne colline de Down au 12e siècle. C’est un endroit de pèlerinage depuis plus de 1500 ans ; des gens du monde entier font le voyage pour laisser des fleurs sur l’énorme pierre de granit qui marque la tombe de St Patrick à Down Cathedral . Traditionnellement, les irlandais qui émigraient emportaient avec eux une poignée de terre de la tombe pour se souvenir de l’Irlande.

Voeux de Saint Patrick :

 » Puissiez-vous avoir
Une maison contre le vent
Un toit contre la pluie
L’amour d’une famille unie

Puissiez-vous toujours être entourés
De gens joyeux et d’éclats de rire
De tous ceux que vous aimez
Puissiez-vous avoir tout ce que votre coeur désire « 

Les « Leprechauns »

Les Leprechauns sont un autre symbole de la Saint Patrick, Ce nom venant de l’Irlandais « lechorpan » signifiant : Petit Homme (ils mesuraient 33cm environ ). C’est une race d’elfes facétieux qui possédaient des richesses. La barbe et les cheveux roux, les yeux verts et les oreilles pointus, il étaient souvent vêtus de vert, coiffés d’un chapeau haut de forme et portant des souliers à grosses boucles qu’ils confectionnaient eux même car ils étaient cordonniers. Avares, fumant la pipe, ils avaient un penchant pour l’alcool

St Patrick "Leprechaun"


Celui qui parvenait à capturer un leprechaun, pouvait le forcer à révéler la cachette de son trésor,mais il ne fallait pas le perdre de vue car ils sont rusés et malicieux, prêts à tout pour s’échapper! On raconte que souvent l’or se trouvait au pied d’un arc en ciel.  

 

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s