Dans le langage des fleurs, le coquelicot incarne « l’ardeur fragile »

Le coquelicot a également été associé au xxe siècle, en particulier dans les pays du Commonwealth (Royaume-Uni, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande…) au souvenir des combattants, et tout spécialement des soldats tombés lors de la Première Guerre mondiale, à l’instar du bleuet en France.

Cette allégorie du coquelicot découle d’un poème datant du printemps 1915, écrit par le lieutenant-colonel John McCrae, un médecin du Corps de santé royal canadien qui fut témoin de la terrible seconde bataille d’Ypres. Il s’intitule In Flanders Fields (Au champ d’honneur).

 

En fait, les coquelicots fleurissaient dans les pires champs de Somme et des Flandres, et leur couleur rouge était un symbole approprié pour le bain de sang de la guerre de tranchées.

De plus, une Française, Madame E. Guérin, proposa à l’époque au maréchal britannique Douglas Haig que les femmes et les enfants des régions dévastées de France produisent des coquelicots afin de recueillir des fonds pour venir en aide aux gueules cassées.

Coquelicot 1921

En novembre1921, les premiers coquelicots furent distribués. La tradition se poursuit depuis.

Il existe aussi « la liqueur de coquelicot de Nemours« .

Les noces de coquelicot symbolisent les 8 ans de mariage dans le folklore français

Le coquelicot, qui a notamment inspiré les peintres impressionnistes (on doit à Claude Monet plusieurs tableaux de champs de coquelicots), continue à être un sujet favori des peintres de fleurs.

 

"Le Coquelicot ou Graine de pavot (détail) " - © Van Dongen, 1919

Le champ de blé met sa cocarde Coquelicot. Voici l’été, le temps me tarde De voir l’arc-en-ciel refleurir. L’orage fuit, il va mourir, Nous irons te cueillir bientôt, Coquelicot.

(Robert Desnos, Chantefleurs, 1944-1945

 

des comptines    

« J’ai descendu dans mon jardin »

Pour y cueillir du romarin Gentil coquelicot, Mesdames                                               Gentil coquelicot nouveau  ……..

 

 

 

 

Un peu de botanique

 

Le coquelicot (Papaver rhaesL). de la famille des Papavéracées est une plante annuelle, fleur à 4 pétales rouges vifs, elle fréquente les moissons, les champs de céréales, les bords des chemins, friches, terrains vagues.

Elle peut se récolter à la floraison de juin à juillet.On utilise les pétales (pour faire du sirop entre autres)

Les graines que la plante élabore dans une capsule sont considérées comme légèrement narcotiques.

Le coquelicot a été utilisé comme colorant alimentaire pour les croûtes de certains fromages de Hollande, ainsi que pour la fabrication de l’encre rouge.

« Et dans les champs les coquelicots se fanent en se violaçant  Et en répandant une odeur opiacée ». Apollinaire Guillaume

« Ainsi que le coquelicot et le pissenlit à la fleur de leur âge sont fauchés par l’impitoyable faux » d Jarry Alfred


 

Publicités

À propos de chantecler18

Curieuse de tout j’aime partager tout simplement ,plutôt “electron libre ” j’ai des petites révoltes ,déteste le mensonge ,l’hypocrisie ,la méchanceté ,en résumé ” Un chat est un chat “ un peu décalé J’aime essentiellement ma liberté même si elle demande des sacrifices conséquents Adore les animaux ,la nature , mer et campagne la photographie ,la peinture ,l’architecture ,la poésie (des autres) l’actualité et ……les voyages ,parcourir la planète même dans le virtuel Dernière activité Rêver Pas de chichis ,pas de bla bla ,pas de jasette ...Pas de complication Rien que des petits bonheurs ☼ pour s'évader ensemble ♫ ♪ ♫

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s